FICHE TECHNIQUE
TRICOT - PAGE 1 SUR 3


... ...

Tricot, les points

Le tricot est une activité manuelle très ancienne.

Son origine est difficile à situer et les avis des historiens divergent.

Dans les premiers temps le tricot servait principalement à confectionner des gants, des écharpes, des bonnets et des chaussettes.

Ensuite, la découverte de la souplesse du tricot engendra la fabrication de vêtements.

La technique de base du tricot consiste à réaliser à l'aide d'un fil et de deux aiguilles une sorte de tissu avec des mailles entremêlées.

Le tricot peut être simple à faire avec un point mousse ou jersey mais aussi très complexe avec des points fantaisie ou du jacquard ce qui permet un apprentissage et une évolution en douceur de la tricoteuse.

La grande diversité des fils à tricoter, laine, coton, lin et l'immensité des points permettent de se confectionner une garde-robe originale.

On peut également réaliser de nombreux accessoires de décoration d'intérieur comme des coussins, des abat-jours, des couvertures… sans oublier les joujoux pour les petits.

Nous allons voir ici comment réaliser un ouvrage avec des aiguilles à tricoter et trouver les conseils et les astuces correspondants.

Nous vous invitons également à consulter les fiches :

​• tricot - mailles et points

• tricot - matériel

Vous devriez même les imprimer pour toujours les avoir à portée de main.
... ...
AVANT DE DEMARRER UN OUVRAGE :

Bien choisir son modèle en fonction de ses compétences.

Il ne faut toutefois jamais se décourager l'apprentissage se fait petit à petit et avec l'expérience on devient une experte ou un expert.

Bien lire le modèle pour choisir la laine et les aiguilles.

Une laine mal adaptée décevra la tricoteuse car le rendu ne sera pas bon et n'aura rien à voir avec la photo vue sur le magazine.

Consulter également toutes les explications données.

Ne pas se "jeter" sur le travail avant d'avoir bien vérifié les mesures et d'avoir adapté le modèle à la bonne taille.

Procéder à la réalisation d'un échantillon.

LES MESURES :

La plupart des modèles de tricot sont présentées pour plusieurs tailles.

La plus petite taille est la première qui est indiquée dans les explications, les suivantes sont mises entre parenthèses en ordre croissant.

Si une seule mesure figure dans les explications cela signifie que le modèle est réalisé en taille unique.

En cas de confection d'un vêtement pour être sûre de prendre la bonne taille, il est conseillé de mesurer un vêtement qui vous va bien.

Un conseil : Mesurer bien à plat sans trop tirer sur la laine.

COMMENT BIEN LIRE LES EXPLICATIONS DU MODELE :

Tous les modèles sont généralement présentés sous le même principe.

Ils indiquent les tailles, les fournitures et les points à utiliser ainsi que les mesures de l'échantillon.

La réalisation est ensuite détaillée par pièce à tricoter (devant, derrière, manche…).

Dans l'explication du point plusieurs petites choses sont à connaître :

Pour se repérer dans les explications, il faut savoir que les rangs endroits sont les rangs impairs et les rangs envers sont les rangs pairs.

Le montage des mailles ne compte pas pour un rang.

L'annotation "Nombre de mailles divisible par 4" signifie que le point à réalisé est effectué sur une base de 4 mailles.

En calculant les mailles à monter il faut en tenir compte pour arriver à tricoter des motifs entiers et non pas des bouts de points.

Dans le calcul des mailles pour réaliser les points, ne jamais oublier que les deux mailles lisières ne sont pas prises en compte, elle doivent systématiquement être rajoutées.

  • Petit exemple : D'après vos mesures et l'échantillon, vous devriez monter 128 mailles.

Le point choisi doit être réalisé sur un multiple de 5.

Il faut d'abord enlever de 128, les 2 mailles lisières, on arrive donc à 126.

Ce nombre n'étant pas divisible par 5, on ajuste au plus près donc dans ce cas 125.

Le montage des mailles se fera donc sur la base de 127 : 125 pour le point et 2 mailles lisières.

La description des mailles à réaliser pour faire le point est mise entre deux astérisques (*.*).

Cela signifie que ce qui est compris entre ces deux signes est à répéter autant de fois que nécessaire ou autant de fois que précisé par le modèle.

Il faut toujours garder en tête que les mailles lisières ne sont jamais comprises dans ces signes mais indiquées avant et après.

L'expression "tricoter les mailles comme elles se présentent" est généralement inscrite dans les rangs pairs.

Pour les expertes pas de problème mais lorsque l'on débute on a parfois du mal à se repérer.

Le principe de base est qu'une maille tricotée à l'endroit sur l'endroit du tricot, sera tricotée à l'envers au rang suivant et inversement.
...

...
ECHANTILLON :

Il ne faut jamais négliger l'étape de l'échantillon car chacun a sa manière de tricoter plus ou moins lâche ou serré.

Avec les aiguilles à tricoter correspondant au numéro indiqué sur l'étiquette de la pelote de laine, tricoter un carré de 15 à 20 cm de côté avec le point de tricot du modèle.

Une fois le carré fait, le repasser légèrement sans trop le tendre.

Mesurer sur l'échantillon, un carré de 10 cm sur 10 cm et faire les repères avec des épingles.

Une astuce consiste à prendre un morceau de carton et de découper dedans une fenêtre de 10 cm sur 10 cm.

En le posant sur l'échantillon on visualise facilement les rangs et les mailles à compter.

Compter les mailles et les rangs inclus dans ce carré et comparer avec les mesures données dans le modèle.

Si on obtient plus de mailles et plus de rangs que sur le modèle c'est que le tricotage est plus serré.

Dans ce cas il faut prendre des aiguilles un peu plus grosses.

Si on obtient moins de mailles et moins de rangs que sur le modèle, c'est que le tricotage est plus lâche.

Dans ce cas, il faut prendre des aiguilles un peu plus fines.

Recommencer l'échantillon jusqu'à obtenir les bonnes mesures.
... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour