FESTIVITES
EPIPHANIE, LES ROIS


... ...

Epiphanie, serez-vous la reine ou le roi

Après Noël et le Jour de l'An encore une fête pour réchauffer les cœurs des petits et des grands malgré la froidure hivernale.

Du point de vue strict du calendrier, l'Epiphanie devrait se fêter tous les 6 janvier.

En France, comme ce jour n'est pas férié, la coutume a reporté cette fête au premier dimanche de janvier sauf si ce jour correspond au Nouvel An. Dans ce cas l'épiphanie est reportée au deuxième dimanche de janvier.

Pourquoi ne pas se régaler, non pas un seul jour, mais tout le mois ?

Si vous confectionnez vous-même vos galettes, il ne faut pas oublier le grand principe : il n'y a pas de galette des Rois sans fève !
...

...

Abstraction faite de toute religion, la fête des Rois est une tradition très ancienne.

Le mot d'Epiphanie, qui vient du grec epiphaneia, signifie "manifestation" et "apparition".

Dans l'Antiquité aux alentours du solstice d'hiver, de grandes fêtes, des saturnales, étaient organisées.

Lors d'une de ces célébrations un roi éphémère appelé "Roi d'un jour" était élu, en règle générale parmi les esclaves.

Toutes les inégalités sociales étaient abolies le temps d'une journée.

L'élection se faisait à partir d'un vote.

Dans l'antiquité romaine on utilisait comme jeton de vote une graine végétale, la fève considérée comme symbole de vie.

La fève était blanche ou noire selon le choix de vote de chacun.

Peu à peu la galette des rois s'imposa et, en France, elle s'implanta dès le 14ème siècle.

Dans les milieux aisés la fève, qui servait à désigner le roi, était une pièce d'or.

La fève en porcelaine est née des mains d'un pâtissier allemand qui eut l'idée d'en créer une en faïence.

Dans le courant du 16ème siècle, la confection du Gâteau des Rois se développe. Mais son essor entraîne une querelle entre les boulangers et les pâtissiers.

En effet, ces deux corporations ont flairé un bon filon et veulent avoir chacune l'exclusivité et le monopole de sa fabrication.

Devant cette grande bagarre, le roi François 1er décida de jouer les arbitres et, par décret, décida que seuls les pâtissiers seraient les détenteurs de la recette du gâteau des rois et pourraient la commercialiser.

Mais la corporation des boulangers décida de ne pas se laisser faire et ces derniers réagirent très vite en créant un nouveau gâteau. Appelé galette, il est à l'origine de la galette des rois telle que nous la connaissons à l'heure actuelle.

Pour contrecarrer la puissance des pâtissiers et probablement aussi pour les narguer, les boulangers eurent une autre idée plus qu'originale pour se démarquer et attirer les clients. Il décidèrent de ne pas vendre les galettes mais de les offrir.

Pour se démarquer encore plus, ils mettaient dans chaque galette une fève. Il était également convenu que chaque personne qui trouvait la fève en dégustant la galette, devait retourner chez le boulanger acheter une galette et l'offrir à quelqu'un d'autre.

Il paraît, selon de nombreuses anecdotes, que les plus radins n'hésitaient pas à avaler la fève pour ne pas avoir à donner une galette !

Mais, décidément très futés, les boulangers trouvèrent le moyen de rivaliser avec les avares en mettant plusieurs fèves dans une même galette.

Mais alors qui était le roi ? Simplement le convive qui trouvait l'unique fève noire.

Cette tradition d'offrir une galette lorsqu'on trouve une fève perdure encore à l'heure actuelle.

La différence ? Les boulangers n'offrent plus de galettes mais les vendent... Autres temps, autres mœurs.
...

...

Si à l'origine le gâteau des rois contenait une graine alimentaire, la fève, au fil des ans cette dernière se décline en de nombreux sujets.

Tant et si bien que de nombreux collectionneurs se lancent et deviennent des favophiles ou des fabophiles. Ces termes sont issus du mot "fabacées" qui est le nom de la famille botanique à laquelle appartient la fève.

C'est en 1874 que l'histoire de la fève commence réellement, lorsqu'un grand pâtissier allemand imagina de créer des fèves en porcelaine, en faïence.

Au départ, les modèles étaient limités, ce n'étaient que des sortes de baigneurs, des bébés emmaillotés dans leurs langes.

Puis les modèles évoluèrent en proposant principalement des sujets portant bonheur comme des anges, des colombes, des trèfles à quatre feuilles, des fleurs de lys…

Mais c'est vers les années 1960, avec les développements technologiques et surtout la venue des matières synthétiques comme le plastique, que les fèves diverses apparaissent.

Par contre, dès 1990, il y a un grand retour des fèves plus traditionnelles en faïence.

Depuis plusieurs années le choix des fèves est immense et les sujets traditionnels disparaissent de plus en plus pour laisser la place aux personnages de films ou de bandes dessinées…

Certains pâtissiers créent tous les ans une collection de fèves à leur propre image.

De cet fait un véritable "marché" de la fève s'est établi. Certaines s'échangent à des prix époustouflants allant jusqu'à plus de 2000 Euros.

En France, il y a un seul musée de la fève. Il est situé à Blain en Loire Atlantique, et expose aux yeux des visiteurs plus de 20.000 modèles de fèves.

La galette ou plutôt le gâteau des Rois est différent selon les pays et les régions.

Les appellations, les formes, mais également les ingrédients peuvent être divers.

- La Galette Flamande possède une belle croûte caramélisée avec du sucre ou de la cassonade.

- La Gâche de Coutances ressemble à une miche de pain relativement plate.

- Le Garfou du Béarn est reconnaissable à son arôme d'anis vert.

- La Coque d'Ariège est une sorte de brioche en couronne avec du cédrat confit.

- En Provence, le Gâteau des Rois est une Couronne de Brioche avec des fruits confits, recouverte de sucre et parfumée à la fleur d'oranger.

- En Italie l'Epiphanie est une journée importante puisque ce jour-là une sorcière super gentille apporte, comme le Père Noël, des cadeaux aux enfants.

Pour célébrer et remercier la sorcière, appelée Befana, les italiens confectionnent des petits biscuits portant le nom de Befanini.

Le plus important lorsque l'on confectionne soi-même la galette des Rois est de ne pas oublier la ou les fèves.

La coutume veut qu'une fois la galette amenée sur la table, le plus jeune des enfants se cache sous la table.

Pour que les convives ne risquent pas de voir la fève, il convient de cacher la galette sous un torchon.

Ensuite la galette est coupée en parts, en glissant le couteau sous le torchon.

La personne qui fait le service passe la pelle à gâteau sous une part et demande à l'enfant, caché sous la table, "pour qui est cette part ?"

Le service se fait ainsi au fur et à mesure jusqu'à ce que tout le monde soit servi.

La personne qui découvre la fève devient roi ou reine et choisit son roi ou sa reine du jour.

Toujours selon la tradition le roi embrasse la reine et … offre une nouvelle galette des Rois.

Et ainsi de suite, voilà pourquoi la fête peut durer facilement tout le mois.

Traditionnellement la galette des rois est sèche ou à la frangipane, mais il existe de nombreuses autres possibilités de fourrage avec des fruits frais ou secs…

Rien n'empêche non plus, les personnes qui n'aiment pas les galettes de faire la fête avec un autre dessert.

- Riches et goûteuses, les dattes donnent un goût particulier et une texture originale à la galette.

- Si l'ananas apporte de la légèreté et de la fraîcheur à la galette, il lui donne surtout un air exotique.

- A base de pommes et de banane, cette galette plait particulièrement bien aux enfants.

- Dans cette recette, les abricots peuvent être remplacés par d'autres fruits secs (pruneaux, bananes…).

- Une spécialité italienne pour remercier la sorcière qui apporte des cadeaux à l'occasion de la fête des rois.
... ...

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

N'hésitez-pas, nous répondons à toute demande dans les 24 heures au maximum. cliquez sur le lien ci-après :

​​FORMULAIRE UNIQUE

Ne perdez pas de vue que d'autres questions peuvent avoir été posées directement sur le FORUM et ne pas être reprises ici.
Faites-y donc un petit tour et utilisez la fonction "Recherche", en haut et à droite de chaque page.                                                                                            

RETOUR FESTIVITES                                ​​RETOUR ACCUEIL

... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour