LOISIRS ET DECORATION
​FICHES TECHNIQUES​
COUTURE - PAGE 1


... ...

Couture  technique page 1 - Réalisation de Lucette pour Homejardin

La Couture est une activité manuelle des plus anciennes, puisque les premiers hommes la pratiquaient déjà pour se vêtir.

Elle a été longtemps utilitaire et économique, réservée à la fabrication des vêtements de la famille.

Progressivement elle s'est étendue à une certaine élite avec la création des robes et tenues de la cour où les artistes rivalisaient pour parer toutes les dames des plus beaux atours.

C'étaient les débuts de la haute couture.

A notre époque la couture, qui peut sembler rébarbative lorsqu'il s'agit de recoudre des boutons, s'avère une activité récréative permettant de réaliser toutes sortes de créations.

Dans un but décoratif, on peut confectionner, par exemple des coussins, des rideaux, des nappes.

Dans un but très récréatif faire plaisir aux petits…et même aux grands en donnant vie à une poupée de chiffon.

Voyez, uniquement le côté positif de cette activité et vous aurez grand plaisir à créer de vos propres mains en donnant une touche toute personnelle à votre intérieur.

Sans être une couturière avertie quelques bases sont nécessaires pour se lancer.

Comme dans beaucoup d'activités un des principes de base est d'avoir du bon matériel et de travailler soigneusement car en couture une réalisation doit être aussi belle à l'envers qu'à l'endroit.
... ...
PETIT VOCABULAIRE DE LA COUTURIERE :

Cranter : Cette opération consiste à réaliser des petites entailles sur les bords des coutures afin qu'elles se positionnent mieux et que le tissu ne fasse pas de pli.

Coulisse : Consiste en un ourlet ouvert de chaque bout permettant ainsi de glisser à l'intérieur un cordonnet ou un élastique qui pourra être plus ou moins tiré pour fermer par exemple une petite bourse.

Droit-fil : Il correspond au fil de trame qui est parallèle aux lisières.

Entoilage : Consiste à coudre ou à coller sur un tissu souple un tissu spécial pour assurer de la tenue.

Froncer : Pour froncer un tissu, on passe un fil solide que l'on étire afin d'obtenir les plis souhaités.

Rentré : Désigne la portion de tissu qui est retournée sur l'envers et maintenue par une couture comme pour un ourlet.

Surfiler : En effectuant un point de surfil sur les bords du tissu, on évite qu'il s'effiloche.

Surjeter : Consiste à assembler bord à bord deux pièces de tissus avec un point qui les chevauche.

Surpiqûre : Réalisée sur l'endroit de l'ouvrage, la surpiqûre est décorative. Elle est placée à quelques millimètres de la vraie couture.

Trame : Elle correspond aux fils qui sont perpendiculaires aux lisières du tissu.

CONSEILS DE BASE :

En prenant des mesures, tant pour la confection de vêtements que pour le linge de maison, il faut penser à rajouter environ 1,5 centimètre pour la réalisation des coutures.

Travailler toujours avec un tissu défroissé.

Repasser de préférence sur l'envers.

En cas de repassage à l'endroit utiliser une pattemouille.

Il est souvent utile de laver le tissu avant de le travailler pour éviter qu'il déteigne, qu'il s'effiloche ou qu'il rétrécisse, comme par exemple pour les tissus de coton.

Repasser au fur et à mesure de l'avancement de la confection les coutures pour les écraser si nécessaire.

Un repassage régulier en cours de réalisation donnera un meilleur travail.

Pour bien coudre il est important d'avoir une bonne installation.

La machine à coudre doit être posée à bonne hauteur pour ne pas forcer sur le dos.

Il faut prévoir une planche "martyre" qui servira pour couper les tissus.

CHOIX DU TISSU :

Le choix est très important car le tissu doit être adapté à l'ouvrage que l'on veut réaliser.

Vérifier qu'il ne présente pas de défaut.

S'il a un défaut, l'entourer avec un fil de bâti, pour éviter de s'en servir au moment de poser le patron.
...

...
PREPARATION D'UN PATRON :

Découper le patron de papier.

Le superposer sur le tissu en respectant bien le droit-fil.

Sur les patrons du commerce, le droit-fil est toujours indiqué par une flèche.

Le droit fil est parallèle aux lisières, il suit le sens des fils de chaîne.

Épingler avec précaution le patron sur le tissu.

Pour un tissu fin choisir des épingles fines pour ne pas trop marquer le tissu.

Pour les pièces qui doivent être coupées en double (par exemple des poches), poser deux épaisseurs de tissu l'une sur l'autre, endroit contre endroit, elles seront ainsi de taille exactement identique.

Tracer les contours de chaque pièce du patron à l'aide d'une craie de tailleur.

Toujours à l'aide de la craie, inscrire sur le tissu les repérages du patron comme les emplacements des pinces par exemple.

COUPE DU TISSU :

Fixer le tissu avec des punaises sur la planche de découpe.

Il faut toujours couper le tissu en tenant compte du droit-fil.

Un tissu coupé dans le droit-fil ne se déformera pas.

Attention, il faut vérifier que les tracés prévus par le patron tiennent compte des coutures.

Dans le cas contraire couper à 1,5 centimètre du trait de craie.

Pour les ourlets, il faut prévoir plus grand, environ 5 cm.

CONSEILS POUR LA PREPARATION DU TISSU :

Après avoir coupé les diverses pièces commencer à les épingler à raison d'une épingle tous les trois à quatre centimètres.

A l'aide du fil à bâtir assembler les pièces.

Si nécessaire, effectuer un surfilage pour que le tissu ne s'effiloche pas.

Avant de coudre réellement, il est vivement conseillé, en cas de confection de vêtement de procéder à un essayage, voire même plusieurs.
... ...

​(©)) 2007 - 2017 - homejardin.com Droits enregistrés sous le N° 00045038 auprès de
CopyRightDepot
Hébergeur : ONLINE SAS
​BP 438 75366 PARIS CEDEX 08
Dernière mise à jour